lundi 7 novembre 2016

COMITE DE LIGNE MERCREDI 9 NOVEMBRE 2016 à 18 HMaison des associations place Garibaldi NICE



REUNION d'INFORMATION SUR LA LIGNE NICE-TENDE-CUNEO organisée par le Conseil régional MARDI 8/11/2016

Notre Comité enverra des représentants au moment réservé à la rencontre avec les associations d'usagers, de 11 H à 11h30.

CONFERENCE DE PRESSE de 11H30 à 12 H



COMMUNIQUE DE PRESSE 6/11/2016 CGT CHEMINOTS "Déchainement de violence : la direction répond par la suppression des contrôleurs"



Comité Technique de Secteur
Asct et administratifs de l'ECT PACA




 
                                                                                                                             Nice, le 06 novembre 2016

DECHAINEMENT DE VIOLENCE
LA DIRECTION REPOND PAR LA SUPPRESSION DU
CONTROLEUR !!!


Samedi 05/11
            A Vintimille un individu sans billet et fortement alcoolisé prend à partie les voyageurs et le contrôleur sous les yeux de la police italienne et sans réaction de ces derniers.
            A Toulon deux jeunes sans billet frappent un chef de service et un contrôleur (10 jours d’ITT pour le chef de service).
            A la trinité un homme fortement alcoolisé et armé d’un couteau s’écharpe avec 5 jeunes.
            A Ranguin une horde de jeunes délinquants attaquent un TER à son passage et molestent les voyageurs (3 voyageurs à l’hôpital), le contrôleur alerte les services de police et de la sûreté ferroviaire (cette dernière étant coincée à Mouans-Sartoux sur le TER croiseur arrivant de Grasse).

Un triste samedi qui ressemble à trop d’autres jours, La veille entre Marseille et Miramas, Une bande de jeunes délinquants saccage totalement un TER (la rame sera donc inutilisable de nombreuses semaines).

Pendant ce temps-là…
            La préfecture dit n’avoir aucun moyen supplémentaire pour sécuriser les gares et renvoie le problème à la SNCF.
            Après avoir sabré les effectifs, la direction SNCF n’a plus de personnel et s’organise dans l’urgence alors que ces évènements sont chroniques, remontés par les contrôleurs et dénoncés par la CGT.
            La direction tente de dissimuler les problèmes et se fait gronder par le conseil régional.
            Au conseil régional, le duo Estrosi-Le Pen misant tout sur la videoprotection, valide par la même occasion la suppression des contrôleurs à bord des TER laissant ainsi les usagers abandonnés à leur sort. Plutôt que de vouloir se débarrasser de la SNCF et de ses salariés, nous les invitons à se débarrasser de nos dirigeants incapables.

Préfecture – Direction SNCF – Conseil régional, pour leurs carrières et contre les voyageurs et les cheminots.

Nous invitons tous les usagers et les cheminots à venir nombreux au prochain comité de ligne le 09 novembre prochain (18h à la maison des associations place Garibaldi) où les premiers responsables et décisionnaires devront rendre compte à la population.

Nous tiendrons également une conférence de presse lundi 07 novembre à 10h00 sur le parvis de la gare de Nice-Ville et à 12h00 sur le parvis de la gare de Marseille Saint Charles.

La Cgt

samedi 8 octobre 2016

DOCUMENT OFFICIEL SNCF TARIFS GARES TRANSFRONTALIERES dont VENTIMIGLIA et ligne NICE-TENDE-LIMINE CONFINE - VENTIMIGLIA-PIENE



LETTRE AU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL 4/10/16 DES ASSOCIATIONS

 Contrat TER Région-SNCF: lettre des associations au Président de la Région



Les associations et collectifs de défense des usagers des TER
Monsieur Christian Estrosi
Président de la Région PACA
Hôtel de Région
27, place Jules Guesde
13481 Marseille Cedex 20
A Marseille le 04 octobre 2016 
Monsieur le Président,


Le contrat d'exploitation 2007/2016 des services ferroviaires régionaux entre la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et la SNCF arrive à échéance le 31 décembre 2016.
Depuis le vote par les élus de la Région, le 24 juin, d'une "étude pour le développement de solutions de déplacements alternatives au train", nous n'avons pas d'information sur le déroulement et le contenu des négociations qui doivent être conduites afin de préparer le renouvellement de ce contrat à compter du 1er janvier 2017.
Alors que les comités de ligne n’ont toujours pas été réunis, depuis le 1er janvier 2016, les associations et les collectifs d'usagers n'ont été ni informés ni consultés sur les plans de transports adaptés qui ont été successivement mis en place, réduisant le nombre de TER.
Les témoignages quotidiens des usagers nous montrent que les exigences de ponctualité du train en PACA sont de moins en moins compatibles avec la nécessaire ponctualité professionnelle, scolaire ou familiale.
·         retards insupportables, notre région affiche les plus mauvais résultats de régularité de la France entière,
·         nombreuses suppressions inopinées de trains pour des motifs inadmissibles.
·         menace de fermeture de lignes sur nos liaisons avec la région Auvergne Rhône Alpes
Nous sommes donc fondés à nous inquiéter des termes du futur contrat d'exploitation.
C'est pourquoi nous souhaiterions participer activement à son élaboration, faire part des propositions et attentes des usagers. En effet, il est important que le prochain contrat d'exploitation permette la mise en place d'une offre de transports répondant à leurs besoins en termes de déplacements. D’autant qu’il est fondamental pour l’environnement que l’offre de transports collectifs soit attractive.
Pour cela, et alors que la date d'échéance est maintenant imminente, nous souhaiterions :
1- que le prolongement (de 6 mois voire un an) de la convention en vigueur puisse être envisagé, afin que les négociations soient conduites sur le fond sans la pression d'un délai impératif et trop court ;
2- pouvoir formuler les priorités recueillies auprès des usagers ;
3- être informés des progrès des négociations afin, le cas échéant, de pouvoir peser sur leurs déroulements.
Nous pensons qu'une réunion d'information et d'échanges avec l’Exécutif de la Région serait nécessaire pour que ces négociations se déroulent dans la transparence et parviennent à améliorer concrètement le quotidien des usagers.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération

Les associations et les collectifs de défense des usagers des TER :

AUGAD (gare des Arcs), NosTer PACA, ADSP (ligne des Alpes), ALAS (ligne des Alpes), TVD (83), Ecorelais (Côte Bleue), CLCV PACA (défense des consommateurs), ASDEL (gare d’Aubagne), RAMDAM (Métropole AMP), ADAVA (Aix en Provence), Coordination des 12 Conseils de développement (Etoile de Veynes), Comité Ecologique Comtat-Ventoux(Carpentras/Avignon), VRN (84), ADUGARE (gare d’Arles), FNE PACA, REN (Vallée de la Roya), Comité de défense et de développement Ligne de vie Nice-Tende


Pour nous contacter :
-          Gilles MARCEL : nosterpaca@gmail.com
-          René JUST : presidentaugad83.renejust@orange.fr


Déclaration des Conseillers départementaux F. Tujague et V. Tomasin "Un remède pire que le mal" : sur la rupture avec la SNCF et la privatisation des transports en PACA



Article NICE MATIN 21/9/16 "Concertation Ligne nouvelle"



Discours Christian ESTROSI 5/10/16 : RUPTURE AVEC LA SNCF certes... pour mettre des BUS à la place des TRAINS !!!







DEPECHE AFP




Nouvelles transmises par le maire de Breil : courriers de M. Frossard SNCF Réseau, et M. Estrosi - Mise en route des travaux






REPONSE AUX ELUS DE LA VALLEE DE LA ROYA

 par M. Mourier de la REGION PACA

 au 3/10/2016










APPLI GRATUITE NOS TER PACA (disponible sur Google Play e l'AppStore sur les mobies) lancée le 19/9/16

Exprimez vos remarques et vos plaintes
sur le site des usagers des transports régionaux en PACA !

sur :

http://nos-ter-paca.fr/






mercredi 5 octobre 2016

MERCREDI 12 OCTOBRE MANIFESTATION TRAIN + VELO depuis Cuneo et Limone : ENSEMBLE GARE de BREIL/ROYA 16H42 - 19H17

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE
de l'ECOMUSEE DU HAUT-PAYS et des TRANSPORTS
pour l'occasionEntrée libre, jusqu'à 18 H

http://www.ecomusee-breil.com/

Nous accompagnerons nos camarades et nos courageux cyclistes italiens à pied à l'écomusée de Breil, où un apéritif sera offert.

______________________________________________________

Traduction française du COMMUNIQUE DE PRESSE

 Le Comité ferroviaire local de Cuneo et la FIAB Cuneo “Un tour à vélo”, avec les amis français du Comité pour la Cuneo-Nice et les amis du Comité Biancheri de Vintimille, organisent une manifestation MERCREDI 12 OCTOBRE dans les vallées Vermenagna et Roya pour rappeler la situation difficile dans laquelle la ligne ferroviaire Cuneo-Ventimiglia-Nice est plongée.
Un groupe de cyclistes partira à vélo depuis Cuneo pour Limone, où ils prendront le train qui va à Ventimiglia, en montant à bord le plus de bicyclettes possible, à destination de Breil pour une rencontre avec les autorités locales et les Comités français et ligures.
La situation de la ligne est encore suspendue à un fil : Nous n’avons toujours que deux trains depuis Cuneo, et deux depuis Ventimiglia, avec des horaires peu pratiques, en particulier pour les Ligures et les Français ; les Français ont, pour le moment, diminué les fonds promis, pourtant déjà insuffisants pour les travaux de manutention indispensables ; la renégociation du Traité international ne semble pas avoir dépassé le stade de l’ébauche dans les mains de quelques fonctionnaires dans les ministères de Rome ; depuis un mois environ un seul “Minuetto” circule sur le trajet, au lieu du couple des deux “Minuetti” qui a toujours parcouru la ligne, et qui est réduit à une seule motrice pour des motifs de sécurité.
La collaboration pour l’événement du 12 octobre prochain entre le Comité Ferroviaire Local de Cuneo et la FIAB Cuneo “Bicingiro” est très importante : elle est la démonstration que la ligne est fondamentale pour notre territoire au-delà de tout par-dessus tout et que personne n’a l’intention de baisser les bras.
La ligne Cuneo-Nice représente aussi une ressource exemplaire pour réaliser une mobilité douce, “soutenable”, avec des parcours cyclotouristiques : De fait, il est prévu exactement sur ce trajet le passage de la piste cyclable EUROVELO 8, qui part de Cadix en Espagne et arrive à Athènes en Grèce. EUROVELO est un projet européen important, déjà en partie réalisé, d’un réseau cyclotouriste qui traverse l’Europe dans sa longueur et dans sa largeur, avec la finalité de mettre en place des parcours sécurisés pour les touristes à bicyclette.
Le rendez-vous est MERCREDI 12 OCTOBRE à 12 H DEVANT LA GARE de CUNEO, pour rejoindre LIMONE à vélo et y retrouver le train parti de Cuneo à 14H41, dans lequel pourront monter ceux qui ne peuvent utiliser le vélo. Nous nous rassemblerons devant la Gare pour communiquer sur cette manifestation puis, nous monterons à bord du train le plus de bicyclettes possible à destination de BREIL. Nous descendrons à 16H42 à BREIL et nous organiserons une manifestation avec tous les amis français et italiens qui voudront participer. Nous repartirons pour CUNEO avec le train qui arrive de Ventimiglia, au départ de BREIL à 19H17.
Arrivée prévue à CUNEO à 21H15.

TOUS LES CITOYENS SONT INVITES A PARTICIPER !

Comitato Ferrovie Locali di Cuneo e  FIAB Cuneo Bicingiro

    

COMUNICATO STAMPA

Il  Comitato Ferrovie Locali di Cuneo e  FIAB Cuneo Bicingiro, con gli amici  francesi dei Comitati per la Cuneo-Nizza e con gli amici del Comitato Biancheri di Ventimiglia, organizzano una manifestazione mercoledi 12 ottobre in Valle Vermenagna e in Valle Roja per ricordare la difficile situazione in cui versa la linea ferroviaria Cuneo Ventimiglia Nizza. Un gruppo di ciclisti partirà in bicicletta da Cuneo per Limone, dove prenderà il treno che va a Ventimiglia, con  il maggior numero possibile di biciclette, con destinazione Breil per l’incontro con le autorità locali e i Comitati francesi e liguri.
La situazione della linea è ancora appeso ad un filo: continuano ad esserci solo due corse da Cuneo e due da Ventimiglia,  con orari poco utili, specialmente per liguri e francesi;  i francesi hanno al momento dimezzato i già pochi fondi promessi per le necessarie opere di manutenzione; il rinnovo del trattato internazionale non sembra aver superato lo stadio della bozza in mano a qualche funzionario ministeriale romano; da un mese circa un solo “Minuetto” percorre la tratta, in quanto la coppia di due “Minuetti” che ha sempre percorso la Linea, per motivi di sicurezza, è stata ridotta ad  una sola motrice.
La collaborazione per  l’evento del  12 ottobre prossimo tra Il  Comitato Ferrovie Locali di Cuneo e la FIAB Cuneo Bicingiro è molto importante ed è la dimostrazione che, nonostante tutto, la linea è fondamentale per il nostro territorio e  nessuno ha intenzione di mollare.
La linea Cuneo Nizza rappresenta anche  una risorsa fondamentale per realizzare una mobilità sostenibile e percorsi cicloturistici : infatti proprio in questa tratta è previsto il passaggio della ciclovia Eurovelo 8 che parte da Cadice e arriva ad Atene. Eurovelo  è un importante  progetto europeo, già in parte realizzato, di una rete cicloturistica che attraversa  l’Europa in lungo e in largo e ha lo scopo di creare percorsi  sicuri per i turisti in bicicletta.
L’appuntamento è per Mercoledì  12 Ottobre alle 12 davanti alla stazione di Cuneo per una pedalata fino a Limone ad attendere il treno partito da Cuneo alle 14 e 41, sul quale potranno salire coloro che non faranno uso  della bicicletta. Davanti alla stazione ci si  raduna per pubblicizzare l’evento e poi, con il maggior numero di biciclette possibile, si  sale sul treno con destinazione Breil. Si scende a Breil e si organizza una manifestazione con tutti gli amici francesi e italiani che vorranno partecipare. Si riparte per Cuneo col treno che arriva da Ventimiglia con partenza da Breil alle 19,17. Arrivo previsto a Cuneo alle ore 21,15.

Tutti  i cittadini sono invitati a partecipare


Comitato Ferrovie Locali di Cuneo e  FIAB Cuneo Bicingiro

COMITE DE LIGNE MERCREDI 9 NOVEMBRE 18 H HOTEL DE VILLE : La Région se moque de la population de la vallée de la ROYA !!!

Ce n'est apparemment pas une plaisanterie, voici ce que la Région propose comme rencontre aux usagers de la ligne NICE-BREIL-TENDE :
Un comité de ligne à Nice à 18 H !!!
pour TROIS LIGNES en même temps!!!
Cherchez l'erreur...


jeudi 25 août 2016

COMMUNIQUE DE NOTRE COMITE au 23/8/2016




COURRIER 30/5/2016 Conseil régional PIEMONT M. BALOCCO à MM. ESTROSI, NEGRE, TABAROT

La région Piémont attend toujours une réponse de la
région PACA à ses propositions de collaboration...
depuis son courrier du 30 MAI 2016 !

 



Incredibile silenzio sulla Cuneo-Nizza


In questi ultimi giorni si sono susseguiti importanti incontri istituzionali (mi riferisco al tavolo dei Parlamentari, convocato dal Ministro Costa e alla gloriosa e glorificata discesa di Matteo Renzi nel contado di Cuneo) sulle tematiche più rilevanti che interessano la Provincia di Cuneo (oltre che per parte renziana sulle tematiche della “Deforma costituzionale”).
Devo rilevare, senza alcuna sorpresa, che non una parola è stata dedicata al futuro della linea ferroviaria Cuneo-Nizza (ed al raddoppio dei binari sulla Cuneo-Fossano) proprio mentre si veniva a conoscenza della decisione del Presidente del PACA Estrosy di dimezzare il finanziamento da parte francese per i lavori di manutenzione.
Pochi giorni prima erano state date ampie rassicurazioni da Parlamentari del Pd che miravano a tranquillizzare l’opinione pubblica sulla prosecuzione dei lavori di messa in sicurezza della Linea grazie (fra le righe) al loro interessamento, mentre è a tutti noto che questo risultato è stato frutto soprattutto dell’impegno dell’Assessore regionale Balocco e delle forti pressioni dell’opinione pubblica cuneese.
Nei succitati incontri di tutto si è parlato (al primo posto ovviamente l’Aeroporto di Levaldigi, cui vengono applicate le più sofisticate tecniche di rianimazione a spese della collettività) fuorchè del trasposto ferroviario con particolare riferimento alle due tratte citate.
Non è qui il caso di sottolineare l’importanza strutturale sia dal punto di vista economico che culturale, ambientale e sociale della Linea che unisce la capitale del Piemonte a quella della Costa azzurra e alla Riviera di Ponente: l’indifferenza delle classi dirigenti cuneesi non può che essere frutto della secolare carenza di Jodio, che, come tutti hanno appreso dallo storico Piero Camilla, genera pesanti conseguenze sulle capacità cognitive degli esposti, specie se già affaticati intellettualmente da pesanti impegni istituzionali.

Ugo Sturlese
Comitato Ferrovie Locali


dimanche 21 août 2016

ARTICLE du 6/7/2016 de l'association NOSTER PACA : "CPER ça craint pour le train..."


http://nosterpaca.over-blog.com/2016/07/cper-ca-craint-pour-le-train.html

Le contrat de plan Etat-Région signé en 2015 fait l'objet d'un avenant soumis le 13 juillet au vote de l'Assemblée Plénière du Conseil Régional. Le Conseil économique, social, environnemental régional (CESER), représentatif de la sociétè civile, doit donner un avis avant le vote politique. Les documents sont parvenus aux conseillers le 05 juillet pour donner un avis le 07 ....
Les représentant FNE PACA au  CESER ont apporté une contribution centrée sur la mobilité.

Contribution FNE PACA pour l’avis du CESER sur l’avenant N°2 du Contrat de Plan conclu entre l’Etat et la Région Provence Alpes Côte d'Azur pour la période 2015-2020, signé le 29 mai 2015. Vu l’absence de délai, nous limitons notre analyse à la partie mobilité.
En préalable, nous souhaitons indiquer deux éléments de contexte :
  • Le Contrat a fait l’objet d’un premier avenant en octobre 2015, pour prendre en compte la mise à disposition de fonds supplémentaires par l’Etat suite au comité interministériel de mai 2015 portant sur la future Métropole Aix Marseille Provence.
  • Le constat est une absence de concertation et d’information avec le réseau associatif et, notamment, les associations d’usagers et de défense de l’environnement pour ce qui concerne le volet mobilité dans le cadre de l’élaboration de ce nouvel avenant.
L’analyse du projet d’avenant n°2 par grands domaines :
Sur le volet routier = + 51 493 333€ pour la Région et + 22 673 333€ pour l’Etat
  • Nous tenons à rappeler que la compétence route dépend des Conseils Départementaux ;
  • Nous restons interrogatifs sur la prédominance accordée au secteur routier : n’est-ce pas contraire aux enjeux définis lors de la COP21 ? Nos territoires métropolitains et plus globalement notre région (exemple vallée de La Roya) sont impactés fortement par un taux important de pollution de l’air ;
  •  Nous constatons que les pistes cyclables voient leur budget passer à 5M€ (+ 1M€ pour l’Etat et + 1.5M€ pour la Région en demandant à ce chaque projet routier du CPER intègre une infrastructure cyclable 
  • Nous confirmons que nous sommes favorables aux Voies dédiées bus sur le secteur de la Métropole AMP. Il doit s’agir d’une période transitoire en attendant qu’un véritable Réseau Ferré Métropolitain soit opérationnel. En effet, le problème de saturation des gares routière dont celle de St Charles et les difficultés de pénétrer dans le centre des villes (exemple des liaisons routières en provenance d’Aubagne vers Marseille) ne seront pas réglées avec les voies dédiées.
  • Nous nous interrogeons sur ce qui semble amorcée un déséquilibre entre les territoires avec un nombre de projets routiers importants sur le 06 (Voie Mathis à Nice, Voie Nord Sud Plaine du Var, Pénétrante Cannes Grasse) Cette interrogation est accentuée par le fait que ces opérations se font apparemment sans apport de l’Etat.

Sur le volet ferroviaire = baisse globale de 215 470 000€
  • L’abandon des études du projet relatif aux travaux de réouverture de la ligne Aix/Etang de Berre n’est pas acceptable de notre point de vue :
    • C’est un projet métropolitain dont les études connues indiquent une prévision de fréquentation importante 7500 usagers/jour
    • Ce tronçon permet la connexion pour les déplacements de personnes entre le bassin Aixois et la zone d’activités aéroportuaire mais aussi la connexion directe entre des zones d’activités (les Milles, aéroport Marseille-Provence, GPMM, Euroméditerranée,  …)
    • C’est une ligne qui permet un itinéraire « bis » par exemple durant des travaux de Marseille Gardanne Aix.
    • Nous souhaitons que l’engagement des collectivités concernées et maintenant celui de la Métropole puissent permettre à la Région de reconsidérer cet abandon.
  • Nous dénonçons la baisse de la Région (moins 4,1M€) et de l’Etat (moins 4,1M€) sur la ligne Nice – Breil / Tende. Rappelons que les parts s’élevaient à 9M€ chacun alors que l’Italie s’est engagée sur 29M€ … Nous restons dans l’attente de connaître la part des autres collectivités (Département, Métropole NCA, CARF, …) 
Alors que la Région (mais aussi l’Etat) met plus de 35M€ sur le tunnel routier de Tende, nous dénonçons une orientation néfaste à un moment où la conduite des travaux de doublement s’avère plus laborieuse (effondrement de galerie), plus lente et plus coûteuse que prévu.

  • Concernant les Chemins de fer de Provence – partie basse entre Nice et Plan du Var, nous attendons de savoir si la baisse constatée de 17M€ est liée à la part attendue des autres collectivités (Département, Métropole, …).

  • La dotation relative à la mise en accessibilité et l’allongement des quais des PEM est ajustée à 70,500 M€ avec une baisse de 4,5M€ de la Région : faut-il en déduire que l’accessibilité n’est plus un enjeu majeur ?

En conclusion, nous exprimons nos inquiétudes sur le sort réservé au ferroviaire dans notre Région. De fait, on ne peut pas s’empêcher de faire le lien avec le rapport 26 voté lors de l’Assemblée Plénière du 24 juin qui prévoit « le développement de solutions alternatives aux trains » …

COMMUNIQUE DES ASSOCIATIONS (dont notre Comité) du 30/6/2016 "Quand la Région PACA veut développer des solutions de déplacements alternatives au train"



Communiqué de presse du 30 juin 2016


Par les associations et collectifs d’usagers : FNE PACA, CLCV PACA, NOSTER PACA, ADSP 05, Comité de Défense Nice Tende, REN (06), Comité Écologique Comtat-Ventoux (84), ADSEL (Aubagne), ADUGARE (Arles), UDVN-FNE 83, Sauvons la Roya (06)

Quand la Région PACA veut développer des solutions

de déplacements alternatives au train …


Lors de la séance plénière du conseil régional du 24 juin 2016, il a été voté une délibération proposant « des études visant le développement de toute offre de mobilité régionale alternative au TER pérenne et performante, s’appuyant notamment sur des services routiers et sur le développement des nouvelles mobilités durables au service des usagers. »
Alors que partout en France, en Europe et dans le monde, il est mis en place des politiques publiques visant à réduire les déplacements routiers pour des raisons de santé lié à la pollution de l’air, de congestion des axes routiers, de protection de l’environnement et du cadre de vie, sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur il est proposé de faire l’inverse.
Faut-il comprendre que l’exécutif de la Région PACA, six mois après avoir été élu, baisse les bras devant la mauvaise qualité et fiabilité de l’offre TER fournie par la SNCF ?
Nous apprécions que l’exécutif de la Région s’intéresse aux conditions de déplacement des usagers, bien qu’à ce jour aucun comité de ligne ne se soit encore réuni avec la présence d’élus de la Région et de responsables de la SNCF. Le service horaire de l’année 2017 a été voté le 24 juin sans que les usagers et leurs associations n’aient été informés, ni consultés.
Oui la SNCF n’offre toujours pas un service irréprochable, ce sont encore beaucoup de TER en retard ou supprimés. A titre d’exemples, à Toulon des TER doivent attendre régulièrement 15mn, 30mn que des trains soit disant plus rapides passent, sur la ligne des Alpes, du vendredi 24 au dimanche 26/06, ce sont 9 trains qui ont été supprimés pour des pannes sur le matériel ou pour l’absence de l’agent d’accompagnement.
Pour autant, faut-il baisser les bras ? Non !
- à la SNCF qui dispose de tous les moyens (financiers, nouveaux matériels, rénovation et modernisation des infrastructures et des gares) de faire le nécessaire pour respecter les usagers avec son nouveau Directeur régional (fiabilité, qualité, propreté, sécurité et baisse de la conflictualité)
- à la Région, d’intégrer des contraintes financières et de la transparence encore plus importantes dans la convention la liant avec la SNCF
Oui, il n’y a pas que les TER, des axes structurants disposent, aujourd’hui, d’une offre routière comme d’une offre ferroviaire.
Alors à la Région PACA, autorité organisatrice, comme la loi le prévoit, d’élaborer un schéma régional de l’intermodalité afin de proposer aux usagers une organisation des déplacements qui soit simple, fiable, et complémentaire avec une tarification harmonisée.

Les associations et collectifs d’usagers FNE PACA, CLCV PACA, NOSTER PACA, ADSP 05, Comité de Défense Nice-Tende, REN (06), Comité Écologique Comtat-Ventoux (84), ADSEL (Aubagne), ADUGARE (Arles), UDVN-FNE 83, Sauvons la Roya (06) sont disponibles pour apporter leurs expertises et leurs propositions !

Contact FNE – NOSTER PACA : Gilles MARCEL 06 08 89 75 54