mardi 6 mai 2014

RICORDIAMOCELO!


Traduction :
LA LIGNE ET LE TRAIN
CUNEO-VENTIMIGLIA-NICE

Que d’investissements !
Que de promesses !
Que de fausses promesses !
Que de mensonges !
Quelle peu d’envie de faire vivre une ligne ferroviaire,
fondamentale pour notre territoire,  et qui nous est enviée par beaucoup
pour sa beauté architecturale et ses paysages…
Il n’y a eu aucun égard pour les plus de 20000 citoyens qui ont signé la pétition
pour faire vivre et développer la ligne.
Six mois sont passés et aucune décision n’a été prise.
En six mois à plusieurs reprises le ministre des Transports Lupi a pris des engagements jamais suivi de faits. Pourtant, il suffisait de travaux et d’un véritable et sincère intérêt tant de la part du ministre Lupi  du nouveau Centre Droit (Centro Destra), que du parti Démocrate (Partito Democratico), rattachés au Gouvernement,
pour faire ce qui est nécessaire : à savoir budgétiser
les 29 millions indispensables aux travaux d’entretien de la ligne
et la remise en service d'un nombre suffisant de courses.
En six mois, pas une seule fois les parlementaires de Cuneo n’ont fait,
tous ensemble, pression sur le gouvernement pour mettre en évidence
les dégâts causés par la fermeture de la ligne.
Et maintenant, voici les élections : peut-être feront-ils quelque chose pour notre train pour essayer de récolter quelques voix, ou peut-être penseront-ils qu’il y a plus important, comme s’assurer une place au Parlement européen,
ou bien au Conseil régional :
RAPPELONS-NOUS EN !

(par Valérie)
MARCHE DE PROTESTATION
VENDREDI 16 MAI
9H30 de la GARE de ROBILANTE
jusqu'à VERNANTE 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire